Salle 1 – 14h15

“Matière à Rire” de Raymond Devos

avec Christophe Feltz (jeu) et Francesco Rees (musique)

Raymond Devos, formidable clown du verbe, jongleur de mots, funambule de la syntaxe, nous emporte dans ses textes dans un océan de poésie, d’humour et de finesse, où les vagues de rires font place à une écume d’émotion et où le flux et le reflux nous font « marée » !

Ce magicien de l’écriture remet à l’honneur toute la beauté et la subtilité de la langue française, il la réinvente et la sublime !

Il se délecte d’univers étranges et surréalistes, où les ronds-points n’ont pas de sortie, les chiens parlent et se prennent pour des humains, les gens courent faire leurs courses au marché et où le quotidien débouche systématiquement sur des situations absurdes et délirantes, dans un esprit jubilatoire et fantaisiste !

Il place au cœur de son chemin d’auteur son extraordinaire capacité d’émerveillement, qui fait de lui et des spectateurs, des enfants pour la Vie !

« Quand on dit qu’il n’y a plus d’enfants, des petits peut être, mais des grands ! »

Raymond Devos nous manque…
Sa liberté, sa fantaisie, sa dérision, son cynisme, son humour et son intelligence nous feraient le plus grand bien aujourd’hui !

Raymond Devos nous touche…
Il nous livre son intimitĂ©, ses angoisses, ses blessures, ses joies et ses Ă©clats de rire…avec une gĂ©nĂ©rositĂ© et une vĂ©ritĂ© saisissante !

 

Raymond Devos nous interpelle…
Son regard ciselé et aiguisé sur le monde et l’humanité est unique !
Il décortique les sentiments, analyse les comportements avec ses yeux d’humain fragile et sensible !

Raymond Devos nous parle à l’oreille, nous chuchote quelques vérités, toujours avec une grande humilité et beaucoup d’autodérision !

Il fait partie de ces grands artistes que l’on aimerait entendre aujourd’hui, parler de ce monde globalisĂ© et dĂ©shumanisĂ©, de ce moment de l’humanitĂ© oĂą l’humain fabrique un monde oĂą il n’est lui-mĂŞme plus le bienvenu, de cette fameuse « crise » qui n’est pas qu’économique ou financière, mais aussi identitaire, existentielle… « crise » de la dĂ©possession, de la perte de contrĂ´le de l’homme sur le monde et sur lui-mĂŞme, dĂ©but sans doute d’une longue dĂ©shĂ©rence, d’une perte sans retour.

Mais aussi de cette fraternité oubliée, de ce monde enfermé sur lui-même, atrophié par des soucis matérialistes égocentrés et sans espoir.

Raymond Devos est un grand artiste et un poète rare car il réinvente le monde.

Il le triture, le malaxe, le déconstruit pour mieux le faire entendre et comprendre.

Raymond Devos est un artiste différent, unique et original qui restera longtemps dans nos cœurs, car ses textes finalement ne parlent que d’une chose, d’Amour !

C’est pour toutes ces raisons que je me sens « si proche de Devos » !

Raymond Devos est vivant !


   


 

Reservation désactivé