Salle 1 – 16h

Pourquoi Faire Simple

80 minutes

Fabrice, graphiste trentenaire, mène une vie tranquille quand il voit débarquer brusquement chez lui un plombier philosophe, sa maîtresse éplorée, puis son meilleur ami, furieux d’apprendre que sa femme le trompe avec un rofesseur de flamenco.
Ça se complique lorsque la porte de l’appartement décide de rester obstinément coincée en plein week-end du 15 août, pour un huis clos sous très haute tension ! S’ensuivent alors une série de mensonges, de trahisons et de quiproquos qui nous plongent dans une situation inextricable. Mais, en amour, pourquoi faire simple ?

« Avoir un bon copain » cette chanson de Maurice Chevalier pourrait sonner comme le point de départ de ce vaudeville moderne. L’auteur a voulu aborder des thèmes aussi forts que la trahison, l’amitié, la confiance, ou même les illusions. Fabrice et Marc sont de vieux amis, tout les oppose mais l’amitié les réunit. Quand l’histoire commence, les deux amis ne sont plus en colocation depuis longtemps, mais par la force des choses ils vont le devenir à nouveau le temps d’un week-end, et surtout le temps de régler leurs différends. Une femme, l’enfermement, la trahison, un plombier philosophe et l’amour, il y a, dans cette pièce, tous les ingrédients pour faire de cette histoire une excellente comédie. Une comédie de couple, de caractères, de quiproquos. Un vaudeville fou, au rythme très enlevé, comme un Feydeau du XXIe siècle.